Qu’ils soient citoyens ou migrants, natifs ou récemment installés, les Musulmans forment une population croissante et variée qui est à la fois source de défis et d’opportunités pour l’Europe. La volonté de l’Union d’être une société ouverte sera mise à l’épreuve et jugée par la façon dont elle traite les minorités comme les Musulmans, et leur assure des droits égaux dans un climat de diversité croissante.

Le projet “At Home in Europe“ de l’Open Society Institute vise à faire face à ces questions à travers des activités qui étudient la place des Musulmans et autres minorités en Europe. L’une de ses activités centrales est une série de compte-rendus sur les communautés musulmanes dans 11 villes de l’Union européenne Anvers, Berlin, Copenhague, Hambourg, Leicester, Londres, Marseille, Paris, Rotterdam et Stockholm. Ces rapports visent à accroître la compréhension des besoins et aspirations de communautés musulmanes, diverses dans leur ensemble, en examinant comment les politiques publiques des ville sélectionnées ont facilité ou entravé la participation, politique, sociale et économique des Musulmans.

Les rapports sur ces 11 villes, rédigés par des experts locaux, comportent des recommandations envers des acteurs locaux spécifiques ; ces derniers formeront la base pour la mise en place d’activités du projet et de ses partenaires. Le rapport global contient des recommandations an niveau international qui affecteront tous les pays couverts par ce rapport et sera principalement dirigé vers les pays de l’Union européenne (UE) et autres organisations internationales.

En favorisant le développement de nouveaux dialogues et d’initiatives politiques entre les communautés musulmanes, responsables locaux et responsables politiques internationaux, le projet “At Home in Europe“ cherche à améliorer la participation et l’intégration des Musulmans dans la société tout en leur permettant de préserver leurs pratiques culturelles, linguistiques et religieuses, qui sont une part importante de leur identité.