Nasreddin Hodja

Cette affiche annonce la présentation d'un spectacle de marionnettes autour de Nasreddin Hodja, personnage très populaire issu de la tradition orale de la Méditerranée à la Mongolie.

Ce spectacle, utilisant des techniques de marionnettes à fils, à graine et du théâtre d’ombres est présenté au Hublot à Nancy en 1999. Il fait partie de la programmation du festival « Automne aux couleurs de Turquie » organisé par l'association culturelle A ta Turquie depuis 1992 à Nancy.

Cette production du Théâtre d'Izmit est jouée en turc, racontée en français et centrée sur le personnage Nasreddin Hodja, un vieil homme tantôt présenté comme un sage, tantôt comme un idiot, souvent accompagné de son âne. Il est représenté sur le côté droit de l'affiche arborant un turban et une barbe blanche. De nombreuses histoires, souvent courtes, le mettent en scène et permettent, le plus souvent par l'absurde de tirer une morale de l'aventure. Nasreddin Hodja est un ouléma (théologien de l'Islam) qui aurait vécu au XIIIe siècle en Turquie. Mais de nombreuses origines circulent à son égard.

Ce personnage apparaît commun à de nombreuses traditions populaires de l'Asie centrale au bassin méditerranéen. Ainsi, si son appellation diffère selon les pays (il est connu comme Djuha au Maghreb, Goha en Egypte, Giufà en Sicile, Mulla Nasredin ou encore Afandi en Asie centrale) ses aventures sont le plus souvent similaires. Certains personnages tel Djuha préexistaient dans le folklore à Nasreddin Hodja mais se sont confondus avec le temps dans les traditions orales et populaires.