Ce livre est ainsi la première étude sur les violences familiales et conjugales faites aux femmes étrangères et d’origine étrangère. Comment dire son malheur et demander réparation quand on vient d’un environnement social où il n’est pas légitime d’exposer publiquement des problèmes privés? La force, l’actualité et l’originalité de cet ouvrage résident dans le matériau qui a servi à analyser ces violences: 400 fiches téléphoniques et 300 lettres adressées à deux associations, Voix de Femmes et Ni Putes Ni Soumises, ainsi qu\’une trentaine d’entretiens approfondis réalisés avec des femmes et des jeunes filles.

Si la majorité d’entre elles sont de confession musulmane, elles s\’éloignent pourtant d’une interprétation traditionnelle et religieuse des rapports homme-femme, lorsqu\’elles racontent leur souffrance hors de l’espace privé. Leurs mots sont ceux de l’école, du droit et de la Raison. Loin des polémiques sur la condition de la « femme immigrée » et de la fascination pour le « cas personnel », cet ouvrage fera date, car l’auteur opère avec finesse et rigueur un déplacement radical de notre perception du sort de ces femmes.

Les auteurs
Smaïn Laacher est chercheur au Centre d’études des mouvements sociaux (CNRS-Ecole des hautes études en sciences sociales).
Il est également l’auteur du Peuple des clandestins (Calmann Lévy, 2002).

Sommaire
MINORITES CULTURELLES  » ET VIOLENCES A L’EGARD DES FEMMES

*  » La  » famille immigrée : une fiction savamment entretenue
* Et la  » fille  » et la femme apparurent dans le discours
* Immigration, femmes et paix civile

DE MENIE GREGOIRE A NI PUTES NI SOUMISES ET A VOIX DE FEMMES : CONTINUITES ET DISCONTINUITES RADICALES

* UN antécédent historique : la plainte à la radio
* Après la radio, les associations – L’écriture des femmes invisibles
* Le privé devient public
* Une plainte de plus en plus publique

ECRIRE SA PLAINTE

* L’expérience du mariage malheureux
* Ecrire : un acte non ordinaire
* Déléguer son récit

LA SOLLICITATION ET LES MOTS POUR LE DIRE

* Une accumulation de violences
* Retour sur les auditrices de l’émission radiophonique
* Les effets différés des luttes féministes dans l’immigration
* L’émancipation par le droit
* La réponse des deux associations face au désir de séparation et de réparation

VIOLENCES ET PERSECUTEURS

* La famille, espace clos de la violence
* Perdre confiance dans le monde
* Les figures du persécuteur
*  » A l’époque, je ne rêvais pas d’une autre vie, je ne m\’imaginais pas autre chose  »
* Nadia, un être prévisible
* La révolte a-t-elle toujours un sens ?
* L’école et la maison : deux espaces d’excellence en concurrence

Repères :
Femmes invisibles leurs mots contre la violence
de Smaïn Laacher
Paru le : 15/10/2008
Editeur : Calmann-Lévy
ISBN : 978-2-7021-3958-5
EAN : 9782702139585
Nb. de pages : 263 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 15cm x 23cm x 2,5cm
Prix : 17.10 €

Site web éditeur