La revue “Passe muraille“ consacre son hors-série de novembre 2008 à Saâd Abssi, militant des Droits de l’homme d’origine algérienne, ayant consacré sa vie à défendre les droits des travailleurs immigrés et travailler au dialogue islamo-chrétien, à la solidarité dans le nord des Hauts-de-Seine -Genevilliers tout particulièrement, où il vécut plus de trente ans.

L’homme a vécu plusieurs vies : du Front de Libération Nationale (FLN) aux associations locales du 92, chef de réseau clandestin, syndicaliste, opposant politique, écrivain publique, on ne compte plus les casquettes de militant tout terrain de cet homme engagé.

Saâd Abssi a par ailleurs constitué un important fonds d’archives, conservé à Génériques. Le fond représente 2 mètres linéaires de documents, réparties dans 20 cartons, concernant en majeure partie la période 1970-1980, mais aussi les années 1990 et la début des années 2000.

Ces archives sont relatives surtout le mouvement associatif de solidarité dans les Hauts-de-Seine, le dialogue islamo-chrétien, l’Algérie et les Algériens, les Droits humains. Un recensement détaillé du fond est disponible sur le site de Génériques dans la rubrique Archives privées du catalogue Magellan.