Créée en 1987, Génériques a pour objectif de préserver, sauvegarder et valoriser l’histoire de l’immigration en France et en Europe. Organisme de recherche et de création culturelle sur l’histoire et la mémoire de l’immigration en France aux XIXe et XXe siècles, elle met en oeuvre des activités scientifiques et culturelles. Située à la croisée des milieux universitaire, institutionnel, associatif et culturel, Génériques contribue à la fois à tisser des liens entre ces différents acteurs français et européens, à encourager les travaux sur l’histoire de l’immigration et à sensibiliser le grand public sur l’apport des populations étrangères à l’histoire nationale et européenne.

 La valorisation du patrimoine culturel de l’immigration

photographienumériséeGénériques a engagé dès 1992, avec la direction des Archives de France, un Inventaire national des sources d’archives publiques et privées sur l’histoire des étrangers en France de 1800 à nos jours. Entre 1999 et 2005, elle a publié Les Étrangers en France – Guide des sources d’archives publiques et privées, XIXe-XXe siècles, en quatre tomes, qui inventorie les archives publiques territoriales et nationales, et les sources privées iconographiques et audiovisuelles sur les étrangers en France.

Depuis 2009, Génériques a entrepris la mise en ligne du premier catalogue numérique européen consacré à l’histoire de l’immigration : Odysséo. Devenu le portail national des ressources sur l’histoire de l’immigration, il permet d’identifier et de localiser les sources sur l’histoire de l’immigration en France de 1800 à nos jours et d’accéder à des documents numérisés. Un dictionnaire historique de l’immigration est également disponible dans Odysséo. Il comprend des notices sur des personnes, des lieux, des événements et des organismes liés à l’histoire des étrangers en France.

Génériques poursuit son travail de sauvegarde et de dépôt des archives privées de l’immigration dans les centres publics de conservation du patrimoine – archives provenant d’associations communautaires ou de solidarité, d’organismes d’accueil et d’hébergement, de syndicats, de militants… – et agit pour leur mise à disposition de tous les publics.

Ainsi, en 2004, Génériques et Triangle bleu ont travaillé en partenariat afin de sauvegarder, en France et en Espagne, les archives privées de Républicains espagnols déportés.

L’insertion dans les réseaux européens et régionaux

Organisme de référence, en France mais aussi en Europe, sur le patrimoine archivistique et mémoriel de l’immigration, Génériques est membre de plusieurs réseaux européens, nationaux et régionaux (Association of European Migration Institutions, International Association of Labour History Institutions, Fédération française des itinéraires culturels européens, Collectif des centres de documentation en histoire ouvrière et sociale, Association des revues plurielles, Cité nationale de l’histoire de l’immigration, Réseau Mémoires/Histoires en Île-de-France, Heritage of the People’s Europe, Association des Archivistes de France) et a notamment organisé de nombreux séminaires et colloques, avec des partenaires français, européens et internationaux.

Membre fondateur de la Fédération française des itinéraires culturels européens, ainsi que du Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) « Institutions patrimoniales et pratiques interculturelles », animé par le ministère de la Culture et de la Communication, Génériques met également son expertise au service de la patrimonialisation et de la valorisation de ce patrimoine des migrations. L’association, en lien avec l’itinéraire culturel européen du patrimoine des migrations souhaite, à terme, élaborer une cartographie des lieux de mémoire des migrations en France et en Europe, pour une reconnaissance de ce patrimoine au niveau européen par une approche innovante.

Les expositions évènements

Expo_Philippe_Brault_1Avec l’exposition « Générations : un siècle d’histoire culturelle des Maghrébins en France » réalisée en 2009 et présentée à Lyon (2009), à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration à Paris (2009), à Caen (2011) et à Toulouse (2013), Génériques offre au public une approche culturelle de l’histoire de l’immigration en France. Cet événement fait écho à la première grande exposition réalisée par Génériques et consacrée à la presse publiée par les étrangers depuis deux siècles : « France des étrangers – France des libertés », inaugurée en 1989 à Marseille dans le cadre du bicentenaire de la Révolution Française. Une autre grande exposition « France – Allemagne, Au miroir de l’autre », présentée dans les Instituts Goethe, avait suivi en 1995, et offrait un regard croisé entre l’histoire migratoire de la France et celle de l’Allemagne, en partenariat avec les Instituts Goethe.

Un centre de ressources

Centre de ressources, Génériques reçoit chercheurs, étudiants, iconographes, documentaristes, chefs de projets culturels sur l’immigration en France. En plus de son site Internet et du portail Odysséo, Génériques a développé le blog Melting Post qui retrace l’histoire de l’immigration à travers les images (affiches et photographies) du portail Odysséo.

Les publications

17octobreLes Éditions Mémoire-Génériques publient ou s’associent à de nombreuses publications d’ouvrages scientifiques ou à destination du grand public sur l’histoire de l’immigration. La revue Migrance, seule revue européenne spécialisée dans l’histoire de l’immigration, connaît une diffusion internationale, avec plus de 41 numéros et 5 hors séries.
 
 
 
 

Illustrations :
1 – Photographie d’un restaurant tenu par des étrangers à Vincennes, 1947 / crédit : coll. Génériques
2 – Photographie de l’exposition « Cela commence par… » / crédit : Philippe Brault
3 – Couverture de l’ouvrage Les fantômes du 17 octobre de Linda Amiri / Editions Mémoires-Génériques


Génériques was set up in 1987 for the preservation, protection and promotion of the history of immigration in France and in Europe. It is a research and cultural creation organisation in the history and memory of immigration in France in the 19th and 20th centuries. It also organizes scientific and cultural activities. Génériques is at the crossroads between the university, institutional and cultural milieus where it strives to create links between the various French and European players, encouraging work on the history of immigration and raising awareness among the general public of the rich contribution to national and European history that foreign populations have made.

Highlighting the cultural heritage of immigration

photographienumériséeIn 1992, Génériques launched a national inventory of public and private archives on the history of foreigners in France from 1800 to the present day, in tandem with the Archives de France. Between 1999 and 2005, it published Les Étrangers en France – Guide des sources d’archives publiques et privées, XIXe-XXe siècles, in four volumes, which inventoried public territorial and national archives and private sources of iconography and audio-visual material on foreigners in France.

Since 2009, Génériques has making the first digital catalogue in Europe dedicated to the history of immigration available online entitled Odysséo. It has since become the national portal for resources on the history of immigration, it enables users to identify and localise sources on the history of immigration in France from 1800 to the present day and to access digital documents. A historical dictionary of immigration is also available on Odysséo. It also includes files on the people, places, events and organisations linked to the history of foreigners in France.

Génériques is continuing its work on the collection and preservation of privately owned archives on immigration in the public centres of heritage conservation – archives that come from community or charitable associations, organisations that provide accommodation, unions, militants… – and is working to make them available to the general public.

Thus, in 2004, Génériques and Triangle bleu came together to preserve the private archives of deported Spanish republicans in both Spain and France.


Connecting with European and regional networks

Génériques is an organisation of reference in heritage and memorial archiving on immigration in France but also in Europe. It is member of a number of European, national and regional networks (Association of European Migration Institutions, the International Association of Labour History Institutions, Fédération française des itinéraires culturels européens, Collectif des centres de documentation en histoire ouvrière et sociale, Association des revues plurielles, Cité nationale de l’histoire de l’immigration, Réseau Mémoires/Histoires en Île-de-France, Heritage of the People’s Europe, Association des Archivistes de France) and has notably organised a number of seminars and conferences with French, European and international partners.

It is a founding member of the Fédération française des itinéraires culturels européens (French federation of European cultural itineraries), as well as the Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) « Institutions patrimoniales et pratiques interculturelles » (Heritage institutions and intercultural practices) run by the ministère de la Culture et de la Communication, Génériques also makes its expertise available for raising awareness and valorising the heritage of these migrations. The association, in tandem with the Itinéraire culturel européen du patrimoine des migrations (European cultural itinerary of the heritage of migration) would like, in the long-term to map places of memory relative to migration in France and Europe, to create recognition for this heritage on a European level using an innovative approach.

Exhibitions

Expo_Philippe_Brault_1Through the « Générations : un siècle d’histoire culturelle des Maghrébins en France » (Generations : a century of cultural history of North African peoples in France) exhibition, put together in 2009 and shown in Lyon (2009), in the Cité nationale de l’histoire de l’immigration in Paris (2009), in Caen (2011) and in Toulouse (2013), Génériques offers the public a cultural approach to the history of immigration in France. This event echoes the first big exhibition organised by Génériques which was dedicated to the press published by foreigners over the past two centuries: « France des étrangers – France des libertés » (The France of foreigners – the France of freedom), inaugurated in 1989 in Marseille as part of the bicentenary celebrations of the French Revolution. Another big exhibition « France – Allemagne, Au miroir de l’autre » (France – Germany, In the other’s mirror), presented in Goethe Institutes, followed this in 1995, providing a combined perspective on the migratory history of France and Germany, in tandem with the Goethe Institute.

A resource centre

In its capacity as a resource centre, Génériques hosts academic researchers, students, iconographers, documentarians and cultural project managers working on immigration in France. In addition to its website and the Odysséo portal, Génériques has also developed a blog called the Melting Post that retraces the history of immigration through the images (posters and photographs) on the Odysséo portal.

Publications

17octobreOur publishing arm, Éditions Mémoire-Génériques publishes or is associated with a number of publications of academic or general works on the history of immigration. The magazine Migrance, is the only European magazine that specialises in the history of immigration and is distributed internationally with over 41 issues and 5 special issues.

 
Illustrations:
1 – Photograph of a restaurant owned by foreigners in Vincennes, 1947/ credit: Génériques collection
2 – Photograph from the « Cela commence par… » exhibition / credit: Philippe Brault
3 – Cover of the book Les fantômes du 17 octobre by Linda Amiri / Editions Mémoires-Génériques