Premier film du réalisateur, La terre et l’usine est né de recherches ethnologiques sur les mémoires du travail industriel, d’un intérêt pour les archives et les objets et d’une pratique des images. Une enquête de terrain a mené Jean-Charles Leyris jusqu’à l’association des anciens salariés du Peignage de la Tossée et aux jardins ouvriers au pied de l’usine où il posera la caméra de son documentaire.

Cette projection sera suivie d’une rencontre en présence du réalisateur et de Léa Mestdagh, docteure en sociologie au Centre de recherche sur les liens sociaux (CERLIS), spécialiste de la question des jardins ouvriers dans le nord de la France.

>>Visionner la bande-annonce

>> Evénement Facebook

Informations pratiques
Mardi 19 juin de 19h à 20h30
Association Génériques
34, rue de Cîteaux 75012 Paris
Participation libre sur inscription obligatoire:
contact[at]generiques.org ou au 01 49 28 57 75