Nés en France, ceux que l’on commence à appeler « beurs » entrent dans l’âge adulte en pleine crise économique. La fin des années 1980 est marquée par la montée du Front National. En réaction, une partie de ces jeunes, se replient à sur une identité rêvée : l’identité musulmane. C\’est le début de l’affaire du voile. L’été 1995, une série d’attentats secoue la France. Dès lors, la confusion entre pratique de l’Islam et Islamisme s\’amplifie.
Alors que le pays célèbre dans l’hystérie les couleurs black-blanc-beur de 1998, la Seconde Intifada devient un combat de substitution pour certains jeunes. Un an plus tard, l’effondrement des tours jumelles achève de stigmatiser les musulmans. Les émeutes de 2005 n’arrangent rien à l’affaire. C\’est pourtant dans ces années 2000 que l’expression « Musulmans de France » prend tout son sens.

La projection sera suivie d’une table ronde avec Karim Miské, réalisateur du film, Jalila Sbaï, historienne, Bariza Khiari, sénatrice de Paris.
Modérateur : Abdou Hafidi, politologue.

Repères :
Institut des Cultures d’Islam
19, rue Léon
75018 PARIS

+33 (0) 1 53 09 99 83
Contact
Site web