Projet HopeGénériques participe, avec 12 autres institutions de dix pays européens, au projet européen « Patrimoine des peuples européens – Heritage of the People’s Europe (HOPE) ».

Hope est un projet qui a débuté en mai 2010. Il est cofinancé par le programme européen ICT/PSP (programme de soutien aux politiques en matière de technologies, d’information et de communication).

Ce réseau de bonnes pratiques en matière de numérisation a pour objectif de mettre en ligne pas moins de 880 000 documents numériques relatifs à l’histoire ouvrière et sociale européenne couvrant plus de deux cent ans d’histoire européenne.

A terme, Génériques va ainsi rendre accessible à la recherche et à la consultation ses collections numériques via le portail multilingue Europeana et via le portail d’Histoire ouvrière et sociale.

 

EuropeanaLa bibliothèque Europeana

La bibliothèque numérique Europeana propose un accès unifié au patrimoine culturel européen dispersé dans de nombreuses institutions. Elle offre aux utilisateurs un accès direct à plus de dix millions de documents numérisés ayant trait à la culture et à l’histoire de l’Europe et provenant de diverses institutions (centres d’archives, bibliothèques, musées et instituts de recherche).

Les partenaires

– Internationaal Instituut voor Sociale Geschiedenis (Institut intenational d’histoire sociale), Pays-Bas
– Amsab-Instituut voor Sociale Geschiedenis (Amsab-Institut d’histoire sociale), Belgique
– Confederazione Generale Italiana del Lavoro, Italie
– Friedrich-Ebert-Stiftung, Allemagne
– Fundação Mário Soares Arquivo & Biblioteca, Portugal
– Schweizerisches Sozialarchiv, Suisse
– Työväen Arkisto (Archives ouvrières), Finlande
– Verein für Geschichte der Arbeiterbewegung, Autriche
– Nyílt Társadalom Archívum, Hongrie
– Istituto di Scienza e Tecnologie dell’Informazione, Italie
– Europeana Foundation, Pays-Bas
– Centre d’ Histoire Sociale du XXe siècle – Université Paris1-Sorbonne, France
– Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC), France
– Maison des sciences de l’homme de Dijon, France