Synopsis:

Ce livre fait entendre des voix rarement écoutées. Dix ouvrières et ouvriers de Renault-Billancourt se souviennent de l’île Seguin, le berceau de Renault, « la forteresse ouvrière ». Venus d’Algérie, du Maroc, de Tunisie, de Côte d’Ivoire, d’Italie, de banlieue et d’ailleurs, ils racontent l’arrivée à Paris, l’embauche, la recherche d’un logement, les cadences, la fierté, la révolte, l’épuisement, l’action syndicale, les brimades, la solidarité, le cœur de leur métier. Leur travail.

L’usine de Billancourt a fermé ses portes en 1992. Des dizaines de milliers d’hommes et de femmes y ont passé une partie de leur vie. Qu’en reste-t-il ? Des ouvriers et employés se confient, à voix nue. Leur passé est étonnamment présent. Ils disent l’ineffaçable trace de cette vie d’usine et de bureau dans leur existence.

Laurence Bagot,Ceux de Billancourt, Editions de l’Atelier, 2015, 192p, 18€

www.ceuxdebillancourt.com