Dans son ouvrage Stéphane Beaud a choisi de décentrer le regard habituellement porté sur les jeunes « issus de l’immigration ». Son enquête retrace le destin des huit enfants (cinq filles, trois garçons) d’une famille algérienne installée en France depuis 1977, dans un quartier HLM d’une petite ville de province. Le récit de leurs parcours – scolaires, professionnels, matrimoniaux, résidentiels, etc. – met au jour une trajectoire d’ascension sociale (accès aux classes moyennes).

Cette biographie à plusieurs voix, dont l’originalité tient à son caractère collectif, montre différents processus d’intégration en train de se faire. Elle pointe aussi les difficultés rencontrées par les enfants Belhoumi pour conquérir une place dans le « club France », en particulier depuis les attentats terroristes de janvier 2015 qui ont singulièrement compliqué la donne pour les descendants d’immigrés algériens.

>> Site de l’éditeur

Stephane Beaud, La France des Belhoumi, Éditions La découverte, 2018, 352 pages, 14,99€