Retrouvez le texte de la quatrième de couverture:

L’immigration en Languedoc Roussillon est un ouvrage de synthèse qui retrace l’histoire de centaines de milliers d’immigrants, hommes et femmes, qui se sont succédés de façon temporaire ou définitive dans la région Languedoc-Roussillon sur plus de deux siècles.

En matière d’immigration, la région Languedoc-Roussillon présente un certain nombre de singularités : alors qu’au niveau national, le recours à la main-d’oeuvre étrangère est calqué sur les rythmes de la production industrielle, l’immigration en Languedoc-Roussillon est liée au travail de la terre en général, et de la vigne en particulier. La région constitue un des pôles nationaux de l’immigration au XXe siècle, en particulier durant l’entre-deux-guerres. Elle se singularise, enfin, par la prépondérance de l’immigration outre-pyrénéenne durant près de 150 ans, et, plus récemment, par le poids de l’immigration marocaine.

L’ouvrage conclut sur le poids des discriminations, que des enquêtes sociologiques conduites dans la région ont démontré dès le début des années 1990, et questionne le sens des projets d’action culturelle en lien avec les mémoires des immigrations régionales qui s‘y sont multipliées ces dernières années.

Ainsi, l’ouvrage propose-t-il un état des connaissances, à partir d’une importante bibliographie présentée en annexe, dans un style qui se veut facilement accessible aux étudiants, aux professionnels, et plus largement à tous ceux que la question intéresse.

Suzana Dukic, L’immigration en Languedoc-Roussillon du XIXe siècle à nos jours, Trabucaire, 2014