Dans un contexte de confusions identitaires, l’auteur invite à entrer dans une intrigue déroutante. Il livre une quête identitaire à travers deux univers (familial et social), deux continents, deux langues et deux cultures, sans passer outre la colonisation française et la guerre d’indépendance algérienne en Kabylie où tout a commencé. Le narrateur débutera sa quête de sens, en Afrique de l’Ouest, qui le mènera à revisiter l’histoire de l’arrivée de ses parents dans le bassin sidérurgique de Longwy, son parcours de vie et à accepter le caractère multiple de son identité en mouvement.

>> Site de l’éditeur

Hassane Hacini, Traces de migrations interculturelles, Kabylie, Haucourt-Saint-Charles, Gambie, Éditions l’Harmattan, Paris, 2018, 198 pages