L’objectif de cette enquête est de mesurer les perceptions de l’existence des discriminations en Ile-de-France et d’identifier les situations de discriminations vécues par les personnes qui se déclarent discriminées à raison de leur sexe, de leur origine, de leur religion, de leur orientation sexuelle ou de leur état de santé ou handicap.

Elle a été conduite en deux vagues auprès de 1011 personnes âgées de 18 ans et plus représentatives des habitants de l’Ile-de-France (vague 1) et d’une seconde vague d’enquête comportant un échantillon de 1500 enquêtés, parmi lesquels un «screening» (filtrage par des questions préalables) a permis de sur-représenter les immigrés et leur descendants directs, les personnes se déclarant musulmanes et les personnes en situation de handicap.

Patrick Simon, socio-démographe à l’Institut national d’études démographiques (INED) et Mireille Eberhard, docteure en sociologie, membre associée à l’URMIS propose un rapport qui s’emploie à caractériser les situations de discriminations rencontrées dans la vie quotidienne et à mesurer l’impact sur les personnes concernées.

>> Consulter le rapport
>> Consulter la synthèse