Prises entre deux cultures, les femmes d’origine maghrébine résidant en France doivent faire face à un statut juridique hybride (régimes du mariage, divorce, répudiation, tutelle, filiation, adoption, kafala, nationalité, etc.) où interfèrent plusieurs législations.

D’un côté le droit français, de l’autre les conventions bilatérales et les lois des pays d’origine. Ce régime dont la complexité est aggravée par la méconnaissance qui l’entoure chez les professionnels comme chez les intéressées, fait l’objet d’une application à géométrie variable qui aboutit souvent à des situations inextricables, comme l’explique l’association DIEM.

C\’est autour de cette thématique que DIEM organise sa deuxième rencontre sur les femmes issues de l’immigration maghrébine, deux jours avant la Journée internationale de la femme, avec la participation de Béatrice Biondi, Conseiller de la Cour d’Appel de Versailles, Roland-Ramzi Geadah, historien spécialisé dans la recherche anthropologique, professeur de droit et directeur du CICERF, Jacques Lemontey, Président de Chambre honoraire à la Cour de Cassation.

Repères :
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
Métro : Hôtel de Ville

Entrée libre
Inscription : 01 48 05 13 16
ou contact@association-diem.org