Si la majorité des émigrants français choisit de s’établir en terre francophone, souvent à Montréal, bon nombre d’entre eux s’installent dans l’Ouest, sur les vastes terres agricoles de la Prairie. Et si on compte parmi eux un contingent important de religieux, chassés par les politiques anticléricales adoptées par la République française à partir de 1880, contingent qui allait profondément influencer le système d’éducation au Québec, ces Français se font aussi cultivateurs et ouvriers, enseignants, comédiens et chercheurs d’or.

Pourquoi et comment ces Français prennent-ils la route du Canada ? Où s’établissent-ils et comment s’intègrent-ils à la société canadienne ?

Telles sont les grandes questions soulevées dans l’ouvrage Transposer la France. L’immigration française au Canada (1870-1914) de Paul-André Linteau, Françoise Le Jeune et Yves Frenette, paru chez Boréal, à Montréal, en 2017.

Au cours de cette soirée de présentation et de débat, deux des trois auteurs proposeront une intervention autour de l’ouvrage :
Le recrutement des émigrants français pour le Canada au début du 20e siècle: stratégies et obstacles, par Françoise Le Jeune, professeur d’histoire et de civilisation nord-américaine à l’Université de Nantes.
Les immigrants français établis au Québec au début du 20e siècle : l’implantation d’une communauté distincte par Paul-André Linteau, professeur émérite au département d’histoire de l’UQAM.

Dans un deuxième temps, Paul-André Linteau s’attardera sur les enjeux au début du 21e siècle de l’émigration française au Canada avec une intervention intitulée « Un siècle plus tard, les nouvelles vagues migratoires françaises et le contexte québécois ».

>> Télécharger le flyer

Informations pratiques
Jeudi 8 novembre 2018 de 18h30 à 20h30
Association Génériques
34, rue de Cîteaux 75012 Paris
Participation gratuite sur inscription obligatoire à contact[at]generiques.org ou au 01 49 28 57 75