Les rencontres nationales des luttes de l’immigration sont nées de l’initiative de l’AMMN (Association des Mineurs Marocains du Nord). Ces mineurs marocains ont travaillé pendant des décennies comme les travailleurs français mais sans les mêmes droits et traitement. Ils ont mené des luttes dont des grèves très dures pour voir leurs droits enfin reconnus. Le président de l’AMMN, Abdellah Samate, en apprenant qu’on allait lui décerner la légion d’honneur en novembre 2009, s’est posé la question de la signification politique d’une telle reconnaissance. Il a accepté cette médaille en se disant qu’elle devait être décernée à tous et pour ce faire a décidé de réunir autour de lui la plupart des militants âgés de l’immigration postcoloniale : les militants maghrébins, africains des usines Renault, Citroën ; les collectifs de Chibanis, notamment celui de Marseille, militants individuels de nombreuses villes et régions. Au cours de cette cérémonie, les débats ont débouché sur la volonté de poursuivre ces rencontres annuellement et sur le plan national avec comme objectif de rassembler et dessiner des perspectives communes.

Consultez l’intégralité du programme de la troisième édition de la manifestation sur le site des Rencontres nationales des luttes de l’immigration

Repères
3èmes rencontres nationales des luttes de l’immigration
Du 25 au 27 novembre
Maison départementale des Syndicats
11 – 13 rue de archives
94000 Créteil