La conférence sera tenue par Geneviève Dreyfus-Armand, historienne, directrice de la BDIC, auteur de L’exil des républicains espagnols en France, de la guerre civile à la mort de Franco (Albin Michel).

Le débat sera animé par Aline Angoustures, historienne, spécialiste des réfugiés espagnols, chargée de mission Histoire à l’OFPRA.

Mise en situation historique
Janvier 1939, après 3 années de lutte, Barcelone cède sous les bombes de Franco soutenu par les régimes totalitaires allemands et italiens. Cette défaite de la République espagnole entraîne près d’un demi-million d’hommes, de femmes et d’enfants sur les routes de l’exil qui les conduisent pour la plupart dans notre région. Ce que les historiens ont appelé « Retirada » est le début d’une longue marche vers une vie d’exil.

La France, mal préparée, les concentre dans des camps. Peu nourris, enrôlés de force dans des Groupements de Travailleurs Etrangers, séparés de leurs familles, plusieurs milliers de Républicains espagnols ne sortiront pas des camps nazis où ils ont été déportés comme prisonniers apatrides. D’autres s\’engageront, malgré ces conditions d’accueil misérables, dans la Résistance Française et participeront activement à la Libération.

Repères :
Cité nationale de l’histoire de l’immigration
293 avenue Daumesnil
75012 PARIS
Bus : 46, PC2, arrêt Porte Dorée
Métro : ligne 8, arrêt Porte Dorée
Entrée libre, dans la limite des places disponibles

+33 (0) 1 53 59 58 60
Renseignements