« sans papiers, sans voix ? » 

Cette affiche a été réalisée en 2000 par le Mouvement des travailleur-euses saisonnier-ères ex-yougoslaves sans-papiers pour alerter sur la situation dans laquelle se trouvent des individus face à l'évolution de la réglementation du travail saisonnier dans le canton de Vaud (Suisse).

Sur fond gris, 11 portraits en noir et blanc sont accompagnés de textes bilingues français (en orange)-allemand (en blanc). Ces textes présentent les parcours de vie de travailleurs saisonniers, hommes et femmes, provenant de pays d'ex-Yougoslavie, depuis leur situation avant d'émigrer en Suisse jusqu'au différents emplois qu'ils ont occupés au fil du temps. Ces parcours reflètent un certain déclassement par rapport à leur situation dans le pays d'origine mais surtout une précarisation de leur statut avec bien souvent des autorisations temporaires. La milieu de l'affiche est barré par l'interrogation bilingue « sans papiers, sans voix ? » « keine Papiere, keine Stimmung ? ».

Toutes et tous ont vu leur situation administrative évoluer dans les années 1990 face au changement de politique migratoire qui exclut les pays de l'ex-Yougoslavie des zones de recrutement de main-d’œuvre. Ainsi, alors qu'ils pouvaient auparavant espérer une possibilité d'obtention de permis de travail annuel, plus de 200 saisonniers de l'ex-Yougoslavie se retrouvent dans l'illégalité à partir de 1996.

Ils développent une mobilisation sur le modèle des luttes des sans-papiers qui ont été organisées en France lors des années précédentes et parviennent à obtenir, dans un premier temps des autorisations cantonales. Finalement en 2000, un accord prévoit des autorisations de séjour. Par ailleurs, le statut de saisonnier est aboli en Suisse en 2002 en application de l'accord de libre circulation des personnes entre le pays et l'Union européenne.

En savoir plus
- Juliano Carobbio, Jean-Michel Dolivo, Rodolphe Petit, “Des discriminations au service de l'exploitation des immigré-es”. 
- Christophe Tafelmacher, « En porte-à-faux.Réfugié.e.s ou personnes sans-papiers face à l’illégalité », Réfractions, n°22, pp 53-62 ;
- Dictionnaire historique de la Suisse, « Saisonniers ».