Malgré la décision de la HALDE d’avril 2009 qui considère que ces contrôles sont discriminatoires et abusifs, les différentes caisses en toute illégalité exigent le passeport pour vérifier les dates d’entrées et de sorties et en cas de non présentation de ce document, les différentes aides sociales sont bloquées et exigent le trop-perçus.

Les miettes des droits de ces vieux migrants sont soumises à une assignation à résidence. Quelqu\’un a dit «la France tu l’aimes ou tu la quittes» le même impératif est exigé pour les droits des vieux migrants.

Pour certains droits spécifiques, tels que le dégrèvement de la taxe d’habitation prévu pour les foyers dans la loi contre les exclusions votée en 1998, elle n’est toujours pas appliquée à ce jour, telle l’allocation de réinsertion sociale et familiale votée en mars 2007, elle n’est toujours pas entrée en vigueur à ce jour…

Programme :
• 14h30 1ère table ronde : Cadre de vie, besoin et attente des vieux migrants
• 16h30 2e table ronde : Droits sociaux et lutte contre la fraude

Repères :
Séminaire de réflexion et d’action – Viens, travaille, disparais. Stop au harcèlement des vieux migrants, désirable à l’usine indésirable au repos.
Espace socio-culturel des grésillons
30, rue François Kovac
92230 GENEVILLIERS

+33 (0) 1 47 91 32 22
+33 (0) 1 42 55 91 82
Contact
Site web