Il y a 50 ans le préfet de Police de la Seine, Maurice Papon, avec l’accord du gouvernement, imposa un couvre feu visant exclusivement tous les français musulmans d’Algérie. Ce couvre feu raciste entraîna, à l’appel de la Fédération de France du FLN, une réaction pacifique sous la forme d’une grande manifestation dans les rues de Paris. Au soir du mardi 17 octobre près de trente mille Algériens, hommes, femmes et enfants, manifestèrent pacifiquement sur les grandes artères de la capitale pour rappeler leur droit à l’égalité et à l’indépendance de leur pays. Il s’en suivit une répression féroce, dissimulée à l’opinion publique durant de nombreuses années. Onze mille arrestations, des dizaines d’assassinats, dont de nombreux manifestants jetés à la Seine après avoir été tabassés. Des centaines d’expulsions et des plaintes restées sans suite.

Le « collectif pour la vérité sur le 17 octobre 1961 » a chaque année, depuis 20 ans, commémoré cette tragédie occultée. Il a souhaité que ce 50e anniversaire soit un moment fort pour la justice, la dignité et la reconnaissance de ces personnes disparues. Une série d’initiatives marquera cette commémoration qui aura lieu du 10 au 17 octobre 2011 à Paris, en région parisienne et dans plusieurs villes de province.

La soirée de lancement proposera une projection vidéo, des échanges et des témoignages avec la participation de Stéphane Hessel, Edwy Plenel, Benjamin Stora et bien d’autres.

Programme :

19H00 : Accueil – expos vidéos sur le 17 octobre 1961 + musique : Serge Guérin avec 3 musiciens

19H30 : Témoignages – Hommage avec la participation de : Stéphane Hessel, Edwy Plenel, Benjamin Stora,…

21H00 : Concerts avec la participation amicale de :
– Musique Chaabi (Alger) (4 musiciens)
– Frédo des Ogres de Barback (solo)
– HK et les saltimbanks
– Akli D et ses amis

Repères
Soirée hommage aux victimes algériennes du 17 octobre 1961
Lundi 10 octobre à 19 h

Cabaret Sauvage
Parc de la Villette
59 boulevard Mac Donald
75 019 Paris