L’objectif du projet Specially Unknown est de promouvoir la participation des réfugiés à la vie culturelle et dans les société européennes à travers des entretiens réalisés à Paris, dans la continuité du projet néerlandais Ongekend Bijzonder et ses pratiques innovantes (longues interviews, co-création et productions culturelles). Le projet s’est construit en collaboration avec des partenaires issus de quatre villes européennes (Paris, Anvers, Bochum et Turin). Son but est également d’analyser et de comparer dans neuf états membres (Pays-Bas, Belgique, France, Italie, Grèce, Hongrie, Portugal et Suède) la façon dont la participation culturelle peut être perçue comme un instrument pour l’intégration des réfugiés dans la société.

Pour cela, plusieurs activités ont été mises en places :
– La première étape prévoit la formation de « fieldworkers », eux-mêmes réfugiés ou issus de l’immigration, afin de collecter 40 histoires de vie de réfugiés à partir de communautés sélectionnées. Au total, 160 interviews seront retranscrits, traduits en anglais et rendus accessibles sur une plateforme en ligne et dans des centres d’archives. Génériques a formé et suit actuellement cinq enquêteurs d’horizons divers.
– Dans un second temps, les participants au projet organiseront, en collaboration avec les institutions culturelles ou patrimoniales, des productions artistiques, à partir des témoignages oraux.

La restitution finale se tiendra Amsterdam, lors d’une conférence européenne, qui permettra de présenter les résultats de ce projet et développer des recommandations dans la mise en place d’une politique d’intégration et de participation active des ressortissants d’un pays tiers dans les activités sociales et la vie culturelle.

>> En savoir plus

 

Extrait d’un entretien mené par une enquêtrice formée par Génériques.