1989. Confronté à la violence des conflits politiques qui secouent Marseille, Philippe San Marco est pris dans une tourmente judiciaire implacable. Cet homme façonné par des règles de vie linéaires aurait pu craquer, car la rectitude peut briser des êtres.

Pourtant, face à l’adversité, l’injustice et l’incompréhensible, il trouve une issue étonnante grâce à la lettre reçue d’une parente inconnue. Cet héritage non transmis s’impose de façon inattendue et lui offre une mutation salvatrice au fil de sa patiente recherche de la mémoire oubliée de ses ancêtres.

Ce livre retrace l’histoire croisée de Siciliens très pauvres contraints à l’émigration à la suite de l’unité italienne et du sauvetage d’un de leurs descendants grâce à la découverte de ses racines ignorées. Une quête qui se lit comme un roman, un voyage à travers quatre générations, de Palerme à Marseille, en passant par Tunis.

L’auteur
Philippe San Marco a été membre du corps préfectoral puis secrétaire général de la mairie de Marseille. Il a ensuite été élu à diverses fonctions (député des Bouches-du-Rhône, adjoint au maire de Marseille). Il enseigne actuellement la géopolitique et la géographie urbaine à l’École normale supérieure de Paris.