Au cœur de la crise migratoire de l’été 2015, plusieurs centaines de migrants ont occupé un ancien lycée désaffecté, le lycée Jean Quarré, situé à proximité de la place des Fêtes, dans le 19e arrondissement. Un « mini-Calais en plein Paris » ont dit des journalistes témoins de l’insécurité et de l’insalubrité du lieu.

Concernée en tant qu’habitante et parent d’élève, Isabelle Coutant, sociologue des quartiers populaires depuis vingt ans, a vu cette fois le « terrain » venir à elle et retrace dans Les Migrants en bas de chez soi  les trois mois d’occupation, la déstabilisation du quartier qui en a résulté, entre stupeur initiale, colère des riverains d’être livrés à eux-mêmes, tensions mais aussi mobilisations solidaires et bouleversements provoqués par la rencontre. 

La Ligue des droits de l’Homme propose de rencontrer, lors d’une table-ronde, Isabelle Coutant, des habitants du quartier et des acteurs de l’occupation du lycée Jean Quarré, afin de revenir sur cet « événement ». Un parallèle sera fait avec des campements récents à Paris, dont celui de La Villette afin d’échanger sur les enjeux actuels de l’accueil et de la mobilisation autour des exilés et d’esquisser ce que peut être un accueil juste et humain.  

>> En savoir plus

Informations pratiques
Vendredi 15 juin 2018 à partir de 19h
Centre Jean Quarré
Centre d’hébergement d’urgence
12, rue Henri Ribière 75019
Entrée libre et gratuite, sans réservation