JEUDI 12 SEPTEMBRE
Musée de l’histoire de l’immigration

14h – Ouverture de l’événement
Par Messieurs Jorge Edwards, ambassadeur du Chili, Roberto Romero, vice-président du Conseil régional d’Ile-de-France et Jacques Toubon, président du Conseil d’orientation du Musée de l’histoire de l’immigration.

14h30 – Première table ronde : L’installation des exilés chiliens en France
L’arrivée des exilés chiliens a marqué l’opinion française par son ampleur démographique et son retentissement politique et culturel. Avec 10 000 à 15 000 personnes en France, ils représentent alors la plus importante communauté latino-américaine de l’hexagone. Derrière les figures emblématiques des intellectuels, des artistes et des leaders politiques et syndicaux, les profils des migrants chiliens s’avèrent moins homogènes. Leur installation et trajectoire dans la société française traversent pour certains des années douloureuses et connaissent des déconvenues.

Programme :
L’accueil des exilés latino-américains en europe : la place de la France – Raul Morales la Mura, sociologue, Université de Lorraine
Réalités sociologiques et politiques des exilés chiliens en France : une histoire contrastée – Nicolas Prognon, chercheur associé au groupe de recherche en histoire immédiate du Framespa-UTM
Venceremos, Pinocho y las empanadas… « grandir en exil à l’ombre du retour » – Fanny Jedlicki, enseignante-chercheure en sociologie, Université du Havre

16h – Deuxième table ronde :  L’accueil des exilés chiliens par la société française
Suite au traumatisme du 11 septembre 1973, la société française accueille ces exilés chiliens qui, pour une grande majorité, vont rapidement recevoir des autorités françaises un statut de réfugiés. De nombreux comités se forment pour faciliter l’installation des militants et de leurs familles, entraînant un formidable mouvement de sympathie des milieux associatifs, artistiques, intellectuels, politiques, etc.

Programme :
Pourquoi revenir sur l’histoire des exilés chiliens et de leur accueil en France ? L’exposition exiliados en Isère – Olivier Cogne, directeur du Musée de la résistance et de la déportation de l’Isère
L’Ofpra et le traitement des demandes d’asile des Chiliens en France – Aline Angoustures, chef de la mission histoire et exploitation des archives de l’Ofpra 
L’accueil en France des exilés en provenance du Chili (1943-1976). Le rôle des associations dans la mise en place d’un progrès déterminant dans l’accueil des réfugiés politiques – Marie-Christine Volovitch-Tavares, vice-présidente du Centre d’études et de recherches sur les migrations ibériques
Les relations entre intellectuels chiliens et français – Yvon le Bot, EHESS (sous réserve)

VENDREDI 13 SEPTEMBRE
Maison de l’Amérique latine

19h. Troisième table ronde :  La littérature chilienne hors les murs
Prolongeant le travail de publication réalisé sous l’Unité populaire, les exilés chiliens ont livré en France une “véritable guérilla de l’esprit” en publiant plus de 1700 ouvrages, parmi lesquels un nombre considérable de récits, témoignages et revues littéraires.
Dans l’histoire du XXème siècle, peu de communautés d’exilés auront accordé à la littérature une place aussi essentielle. L’exil chilien peut être comparé sur ce plan à l’exil russe des années 1930 ou bien à l’exil des Républicains espagnols. Cette activité méconnue, foisonnante, éparpillée de la diaspora chilienne constitue l’un des moments les plus riches de cette longue histoire qui lie la France et la littérature chilienne.

Programme :
Littérature et exil dans l’oeuvre de Bolaño – Adélaïde de Chatellus, maître de conférences, Université Paris IV-Sorbonne
Paris et la littérature chilienne – Jorge Edwards, ambassadeur du Chili en France
Le thème de l’exil à travers quelques oeuvres – Catherine Pelage, maître de conférences, Université d’Orléans
La poésie chilienne écrite en exil (1973-1990) – Benoît Santini, maître de conférences, Université du Littoral Côte d’Opale

(Source : site du Musée de l’histoire de l’immigration)

Repères
Jeudi 12 septembre
Musée de l’histoire de l’immigration
Auditorium Philippe Dewitte
293 Avenue Daumesnil – 75012 Paris
Entrée libre

Vendredi 13 septembre
Maison de l’Amérique latine
217 Boulevard Saint-Germain – 75007 Paris
01 49 54 75 00 – contact[a]mal217.org