Ma mère l’Algérie Hommage à la terre Mère
Du 21 Mars > 7 Avril et du 18 Avril > 28 Avril
Du Mercredi au Samedi à 19H

« Avec Ma Mère L’Algérie j\’aimerais que le spectateur, en sortant du théâtre, ressente l’Algérie. Pour ma mère, sa terre natale n’était que poésie : c’était la neige et les oranges dans la neige, c’était les vergers en fleurs, c’était les durs travaux des champs… Cette mère représente aussi toutes les mères de l’immigration : elles sont le courage et l’amour, porteuses en grande partie de la mémoire. »

Baba La France Vie et mort d’un travailleur algérien en France à l’époque des « évènements »
Les Dimanches 25/03 et 1, 8, 22, 29/04 à 15H

« Avec Baba la France, je voudrais que le spectateur admire la valeur et la bravoure de ces travailleurs exilés volontaires pris dans les tenailles de la guerre d’Algérie sur le sol français. La guerre d’Algérie a porté le nom « d’évènements » pendant très longtemps, cette guerre a imposé le silence, ce silence a cousu les bouches des pères et laissé les enfants sans réponses. Je voudrais que le spectateur comme le fils de Baba ne supporte plus le silence.

Alger Terminal 2 L’impossible retour au pays
Du Mardi 10 Avril au Dimanche 15 Avril
Du Mardi au Samedi à 20H30, le Dimanche à 15H

Alger Terminal 2 est un retour vers la terre mère. J’ai choisi de suivre Kaci, le fils de Baba : il est l’enfant de l’indépendance, il est aussi l’enfant de l’immigration, et il est le père de cette génération qui ne trouve pas encore vraiment sa place en France.

Les grands pères ont renoncé au retour, les enfants ont été programmés pour le retour qu’ils n’ont jamais fait et les petits-enfants sont français. Et pourtant l’Algérie les hante tous, ils partagent ses déchirements et ses espoirs. J’ai voulu que ce troisième volet nous parle davantage de l’Algérie, de cette terre meurtrie par dix années de guerre civile.

Accédez au site du Théâtre de Belleville.

Repères
Théâtre de Belleville
94 rue du Faubourg du Temple
75011 Paris.
Réservations : 01 48 06 72 34