Cette création de Vincent Bady est conçue à partir de la pièce Rivesaltes Fictions Itinérantes/Question suivante. Le spectacle retrace un trajet dans les décombres d’un camp militaire et interroge la mémoire du camp Joffre, dit camp de Rivesaltes, qui a accueilli diverses populations au cours du XXe siècle et a été un lieu d’internement (réfugiés républicains espagnols, juifs, tsiganes, harkis ou encore sans-papiers).

Le spectacle vise à travailler la mémoire qui reste à Rivesaltes. Ainsi, dans les décombres actuelles du camp, il cherche à faire glisser les unes sur les autres les images du passé et du présent afin de questionner nos représentations d’un camp comme celui de Rivesaltes qui a perduré jusqu’à récemment. L’écriture mêle les documents, les témoignages réels et reconstruits, elle reconstitue des moments de l’histoire singulière de personnes internées, elle fait parler des témoins indirects (habitants voisins du camp, employés d’organismes ou de services attachés), elle travaille les formes de la communication et du discours politique sur l’histoire du camp. Elle explore l’imaginaire lié à la mémoire d’un lieu d’infamie.

>>Découvrez le programme du festival Migrant’scène en région et retrouvez les informations concernant les représentations de Rivesaltes Fictions Itinérantes

Informations pratiques
Du 17 au 21 novembre
En Rhône-Alpes et en Languedoc-Roussillon
Les tarifs varient suivant les représentations