Cinquante ans après, quel héritage, quels idéaux et quelles aspirations ? A quoi rêvent aujourd’hui les jeunes Algériens ? Quel avenir s’offre à eux et comment contribuent-ils à le construire ?
C’est à travers le regard de cinéastes, musiciens, metteurs en scène, chorégraphes, dessinateurs, humoristes mais aussi écrivains et intellectuels que l’ICI apporte des éléments de réflexion pour nourrir ces questionnements.

L’ICI donne à voir que, aujourd’hui, les artistes algériens sont en train d’acquérir une place de premier plan sur la scène internationale, que l’on pense à Nacera Belaza ou à Rachid Djaïdani dont les dernières créations ont été des événements forts respectivement en Avignon et à Cannes.

L’ICI accueille des artistes talentueux, tous attachés au 18e arrondissement de Paris, et propose des créations spécialement conçues pour le festival. L’institut présente la dernière rencontre musicale de Mehdi Haddab, en lien avec ses complices Skander et Rodolphe Burger et associe à cette programmation l’Institut français au côté du Festival de la Bande Dessinée d’Alger, qui grandit d’édition en édition pour devenir aujourd’hui un événement de tout premier plan.

Pour accompagner 50 ans de réflexion, première exposition personnelle de Halida Boughriet, questionnant la vie des Algériennes et des Algériens aujourd’hui, une Vidéobox placée au coeur de l’ICI permet tout au long du festival de découvrir l’émergence de plasticiens et créateurs d’ Alger, de Paris et d’ailleurs formés à l’Ecole des Beaux arts d’Alger.

Téléchargez le programme de Viva l’Algérie à Paris

Repères
Viva l’Algérie à Paris
Du 12 au 22 septembre
Institut des Cultures d’Islam
23 rue Léon, 75018 Paris