«Je ne me suis jamais intéressé à l’Histoire de France enseignée à l’école, le peu de temps que je l’ai fréquentée. Il a fallu qu’elle s’intéresse à moi et pénètre dans mon quotidien pour que je comprenne enfin qu’elle n’était pas une matière figée dans le temps, mais une respiration continue qui forge les destins en aspirant et en rejetant les hommes au gré du vent. J’ai compris aussi que cette Histoire officielle avait grugé bon nombre de ses auteurs et n’avait jamais reversé ce qu’elle devait aux ayants droit.»

C’est à partir de cette réflexion, nourrie de son parcours personnel, que Mohamed Rouabhi entame le travail d’écriture de Vive la France. Il se met à la recherche des visages, des noms et des voix de tous ceux qui depuis un siècle et demi se sont fondus dans l’asphalte du périphérique parisien, dans les galeries du métro au début du siècle, entre les grappes de raisin du sud de la France pendant les vendanges, dans les plaines de la Marne en 1917. Il puise dans les travaux de ceux qui ont écrit à partir de l’histoire coloniale de notre pays, rassemble documents d’archives cinématographiques et radiophoniques, s’entoure d’artistes de tous horizons, comédiens, danseurs, slameurs, musiciens.

Il construit une oeuvre foisonnante, nécessaire, portée par des hommes et des femmes engagés, qui ont décidé de ne pas trier dans leur héritage.

Mohamed Rouabhi, comédien, metteur en scène, scénariste et auteur dramatique, est né à Paris de parents algériens. Il quitte l’école très tôt et exerce de nombreux métiers avant d’être admis à l’École de la Rue Blanche (ENSATT) où il travaille avec Marcel Bozonnet, Stuart Seide et Brigitte Jaques. Il joue ensuite dans une trentaine de spectacles pour la plupart d’auteurs contemporains et mène un travail d’écriture puis de mise en scène de ses textes au sein de la Compagnie Les Acharnés, créée avec Claire Lasne. Ses ouvrages sont édités chez Actes Sud-Papiers.

Avec Bijou, Inès, Ucoc, Karim Ammour, Kouthair Baccouche, Géraldine Bourgue, Mouloud Choutri, Marisa Commandeur, Cyril Favre, Farid Hamzi, Ricky Tribord, Mylène Wagram, Peggy Yanga
les voix de Thierry Desroses, Octave Lai, Issa Bidard et la chorale Moun Bwa dirigée par Inès, avec AC, Delphe, Sweaf’viv, Peggy Yanga

Une coproduction Compagnie Les Acharnés, Canal 93, Cité nationale de l’Histoire de l’Immigration, Ferme du Buisson, avec le soutien du Conseil général de Seine-Saint-Denis, du Conseil régional d’Île-de-France, de la DRAC Île-de-France