Le Nord de la France est une région historique d’immigration en France. L’ancienne région Nord-Pas-de-Calais a longtemps accueilli de nombreux travailleurs étrangers dans le bassin minier, dans l’industrie textile à Roubaix ou encore dans les chantiers navals de Dunkerque. En Picardie, l’immigration est moins manifeste et moins étudiée que dans le Nord-Pas-de-Calais, mais est pourtant bien présente également : Belges et Polonais ouvriers agricoles dans les champs de betteraves, Portugais et Espagnols dans le bâtiment…

Après la Seconde Guerre mondiale, des étrangers viennent y travailler dans des conditions souvent difficiles. Avec ou sans espoir de retour au pays, seul ou en famille, il faut s’adapter à ce pays inconnu, à ce climat différent et à cette nouvelle vie.

L’adaptation à la France découle de plusieurs pratiques, souvent complémentaires, dans lesquelles la solidarité joue un rôle central. Les immigrés ont ainsi tendance à reconstituer un milieu familier et à multiplier les événements culturels et religieux en lien avec leurs traditions d’origine, mais aussi à s’impliquer dans la vie de leur foyer ou de leur quartier, à s’associer dans la lutte pour leurs droits et pour de meilleures conditions de vie et de travail. Enfin, les liens de fraternité qui émergent lors des temps de loisirs sont l’expression de nouvelles sociabilités qui se forment en exil.

L’exposition itinérante se présente sous la forme de 11 panneaux imprimés présentant certains aspects de la vie quotidienne des immigrés :

  • Le rapport à la communauté culturelle et religieuse : reconstitution de micro-sociétés permettant l’entre-soi et la transmission de sa culture d’origine, associations interculturelles…;
  • Les solidarités formées autour de l’habitat et de la vie de quartier ;
  • Les luttes et engagements politiques menés par les immigrés : luttes syndicales, citoyennes, sociales… ;
  • Les loisirs : les associations sportives, artistiques, et les activités de détente comme vectrices de sociabilité.

« Vivre l’immigration en Hauts-de-France, vie quotidienne et réseaux de solidarité, 1945-2018 » est prochainement disponible en itinérance. Si vous souhaitez avoir des informations pour présenter ou acquérir cette exposition et organiser des médiations autour de celle-ci, n’hésitez pas à nous contacter à exposition[at]generiques.org et ou 01 49 28 57 75.

>> Télécharger le flyer de l’exposition