Le 5 mars 1848, le suffrage universel est instauré en France. Il faudra néanmoins attendre encore quatre-vingt seize ans pour que les femmes obtiennent le droit de vote. Aujourd’hui, un Suédois ou un Espagnol arrivés à Paris depuis six mois peuvent y être électeurs et éligibles. Un Chinois ou un Africain, vivant en France, travaillant, acquittant impôts et cotisations sociales depuis dix ou vingt ans, ne peuvent être ni l’un ni l’autre.

Une proposition de loi, pourtant votée par l’Assemblée nationale le 3 mai 2000 en faveur de ce droit, est restée sans suite. Depuis, les Français se prononcent majoritairement pour. Aujourd’hui, il est nécessaire de reconnaître la citoyenneté de résidence et de permettre le droit de vote à tous les résidents qui vivent ensemble.

Dix-sept pays de l’Union européenne ont une législation plus avancée que la nôtre. La France sera-t-elle le dernier pays de l’Union à donner le droit de vote et d’éligibilité à tous ses résidents étrangers ?

Programme
19h00 – 20h30
Etat des lieux en France et en Europe et bilan des « Votations citoyennes » :
Avec Patrick Bloche (maire du XIe), Michelle Perrot (historienne), Elisabeth de Visme, Paul Oriol, Bahija Ouezini, Pierre Gaillard, Mouloud Aounit et Saïd Bouziri (membres associatifs du collectif « Votation citoyenne »), Pascale Boistard (adjointe au maire de Paris), Philippe Castel (FSU), Michel Guerlavais (Unsa), Jean-Louis Malys (CFDT), Annick Coupé (Solidaires), une représentante CGT.

20h45 – 22h00
Propositions des partis politiques :
Avec Daniel Cohn Bendit (Les Verts), Marie-George Buffet (PCF), Harlem Désir (PS), Jean-François Pellissier (Alternatifs-Fédération),
Olivier Besancenot (NPA), un membre du PRG. Clôture : Jean-Pierre Dubois.

Repères :
Votation citoyenne – Pour l’élargissement du suffrage universel
Réunion publique
Jeudi 5 mars 2009
Salle des fêtes de la Mairie
12, Place Léon Blum
75011 PARIS

Site web