Khalida Hatchy accompagnée de la journaliste Stéphanie Trouillard reconstituent, à travers un web-documentaire, l’histoire d’une jeune lycéenne d’origine ukrainienne du lycée Jean-de-la-Fontaine. Déportée en 1944, la jeune femme laisse dans sa correspondance de nombreux indices permettant de retrouver des témoins, des cousins et des anciennes élèves et ainsi reconstituer son histoire.

Synopsis: En 2010, lors d’un déménagement au sein du lycée Jean-de-La-Fontaine, dans le 16e arrondissement de Paris, des lettres et des photographies ont été trouvées dans une vieille armoire. Enfouis là depuis des dizaines d’années, ces documents appartenaient à une ancienne élève, Louise Pikovsky. Plusieurs mois durant, cette jeune lycéenne a correspondu avec sa professeure de lettres. Son dernier courrier date du 22 janvier 1944, jour où elle est arrêtée avec sa famille. Internés à Drancy, le père, la mère et les quatre enfants ont été déportés à Auschwitz. Ils n’en reviendront pas.

>> Voir le web-documentaire